Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 02:03

 

Voici donc les dernières info à connaître par ordre chronologiques :

 

Pour ce vendredi, rendez-vous devant la salle de répétition à 18h30 pour le covoiturage. La répétition débutera à 19h15 avec les enfants de Sermaises puis avec les enfants de Puiseaux vers 20h15. La répétition finira sûrement tard.

 

Pour le samedi, jour du concert, nous nous retrouverons pour le covoiturage à 13h45, nous pourrons poser nos affaires à l’école de musique entre 14h15 et 14h30 avant de nous rendre au gymnase où notre présence est attendue dès 14h45.

N'oubliez pas que nous ne pourrons pas nous garer près du gymnase.

Plan de parking pour le concert

Plan de parking pour le concert

Nous devrons ensuite aller à l’église pour 15h45 afin de régler la balance avant l’arrivée des enfants. Une fois celle-ci faite, nous retournerons à l’école de musique pour nous changer, je vous rappelle que la tenue doit être noire avec une petite touche (un accessoire, pas un vêtement) de couleur vive et unie, puis nous retournerons à l’église pour le premier concert qui se déroulera à 17h, précédé d’un échauffement rapide.

 

Entre cette première représentation et celle de 20h30 nous aurons le temps de nous restaurer, n’oubliez donc pas votre sandwich, euh, non… casse-croûte.

Nous devrons être de retour à l’église à 19h30 afin de nous préparer pour le dernier concert de 20h30.

 

Une fois les représentations et le rangement terminés, un pot sera organisé. Il a été convenu que nous apporterions des gâteaux.

 

Merci à toutes et à tous.

Partager cet article
Repost0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 03:02

 

Lors de cette répétition nous avons enfin pu parler du concert du 28 mars. Nous avons su par le biais de Magalie que les parents des enfants participants et les enseignants étaient très contents de cette représentation et nous adressent leurs remerciements. Nous avons en effet produit une bonne première partie puis, avec les enfants, la participation de tous montrait un fort engagement et était très réjouissante.

Il y eut cependant de petits points négatifs mais, heureusement peu nombreux. La sono, notamment, qui n’était pas excellente, et donc à améliorer, et nous pouvons regretter le manque d’écoute de certaines personnes du public. En effet, il aurait été beaucoup plus agréable que tous comprennent qu’un concert n’est le moment le plus approprié pour entretenir une discussion.

 

Après ce petit échange sur notre représentation, nous commencions notre répétition. Nous reprenions donc « Dogora » car les sopranes ont tendance à le prendre trop bas et Magalie nous rappela que nous devions absolument le faire léger sans trop appuyer nos notes pour réussir à le chanter juste. Il lui fallut aussi reprendre les hommes qui, apparemment, préféraient faire la partie des sopranes et alti, à partir de la mesure 107, plutôt que la leur.

Puis nous attaquions « Soutrinka », que les hommes durent retravailler car, encore une fois, ils préféraient chanter la partie des alti plutôt que la leur. Après leur avoir fait répéter plusieurs fois de suite ce morceau jusqu’à ce que la note de départ devienne évidente et automatique, nous reprenions alors tous les chants à la suite afin d’en travailler les nuances, qui ne sont pas encore totalement acquises.

 

À la fin de cette séance, nous sentions tout de même que nous avions progressé, ce qui est très satisfaisant.

 

Nous nous accordions alors un moment pour écouter l’enregistrement fait lors du concert de certains de nos chants. Nous avons ainsi pu nous rendre compte du rendu de notre interprétation, une expérience toujours très intéressante et enrichissante. 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 02:15

 

Nous nous retrouvions donc pour cette troisième et dernière répétition commune programmée. Cette fois-ci, les chefs de chœur d’Aulnay et de Malesherbes n’ayant pu être présentes, Magalie fût donc la seule à nous diriger jusqu’à l’arrivée de Philippe, le chef d’orchestre, vers 19h30.

 

Nous commencions avec « Dogora » dont il fallut reprendre quelques points de la partie des hommes et de celle des alti. Nous passions ensuite à « Koshni » que l’on eût tendance à légèrement accélérer, il nous faut donc faire attention à bien suivre la musique. Ceci vaut également pour « Mira » car nous étions un peu en avance sur la musique.

Après quoi, nous reprenions « Kiatché tchékania », sans accrocs particuliers, puis nous entamions « Soutrinka ». Bien qu’il fallût un peu de temps pour s’acclimater au tempo, une fois ceci fait, le résultat se révéla harmonieux et très agréable à écouter, et à chanter.

Puis, nous nous attaquions à « La vidjiamé ». Magalie du reprendre la voix des alti sur une partie difficile, par le rythme, de la mesure 408 à la 423 (ceux qui ont la partition comprendront). Elles reprirent donc cette partie difficile une première fois sans la musique avant de la retravaillée, avec la musique cette fois, en faisant attention à bien se caler dessus. Bien sûr, il faudra la travailler sérieusement en pupitre.

Enfin, alors que Philippe arrivait tout juste, nous engagions un « Donia » sans difficultés particulières.

 

Après quoi, Philippe, plein d’énergie, pris en charge la direction en commençant par « La vidjiamé » dont il put se rendre compte du problème, le repérer et en prendre note afin d’essayer d’aider les alti au mieux. Nous en profitions pour lui demander de nous faire signe pour le final, sinon nous reprenons en boucle à partir de la mesure 440.

Nous passions ensuite à « Donia » qui ne nous pose aucun problème avant de reprendre « Dogora » qui se passa moins bien que le morceau précédent. Les sopranes étaient trop basses, nous n’étions plus dans le rythme à partir de la mesure 107 et les ténors ne partant pas sur la bonne note, Philippe les fit chanter seuls plusieurs fois afin qu’ils prennent bien leurs repères avant de reprendre avec tout le monde une dernière fois, bien meilleure.

Nous chantions alors « Koshni » suivi de « Mira » enchainé avec « Kiatché tchékania » que l’on réussit à la deuxième reprise, la première ayant été entachée d’un petit problème de départ, mesure 439.

Nous finissions par « Soutrinka » que l’on dut refaire plusieurs fois. En effet, lors de la première, les hommes chantaient trop bas puis nous rations le départ et la troisième fois nous oubliions de faire durer la note finale. Bref, toutes ces petites erreurs permirent à Philippe de repérer les moments où nous avons des difficultés et la quatrième reprise fut bien plus satisfaisante.

 

La répétition s’achevant, nous invitions alors les chanteurs des chorales d’Aulnay et de Malesherbes à un petit pot afin de discuter tous ensemble et faire plus ample connaissance.

 

Répétition commune du 1er avril
Répétition commune du 1er avril

Un grand merci à tous d'avoir participé à cette très bonne soirée.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 00:46

Avant de pouvoir faire ce concert, il fallut le préparer. Les enfants et les choristes disponibles arrivèrent à 10h30 pour une répétition commune. Les enfants travaillèrent en premier leurs morceaux et leur mise en place avant que les adultes ne les rejoignent. Après quoi, midi arrivant, chacun rentra chez soi.

 

Nous nous retrouvâmes ensuite à 17h30 pour l’échauffement et une courte répétition, des adultes seulement, avant de commencer le concert devant une église si pleine de monde que certaines personnes durent rester debout.

Concert du 28 mars
Concert du 28 mars

Nous commencions nos pérégrinations musicales par « La lune est morte » avec décontraction et une certaine prestance puis nous passions aisément « Plus près des étoiles » avant de nous adonner à des péripéties extraordinaires « En sortant de l’école », pour finir notre partie en boulet de canon par « Tumba ». Nous retournions alors nous asseoir afin de laisser la place aux enfants.

Concert du 28 mars
Concert du 28 marsConcert du 28 mars

Et les enfants s’en donnèrent à cœur joie, et cette joie transparaissait dans leur interprétation et leur entrain. Ils chantèrent chaque morceau avec beaucoup d’enthousiasme et d’envie.

 

Avant qu’ils aient fini leur partie, nous les rejoignions pour « Le soldat rose ». 

Concert du 28 mars

Nous laissions ensuite les enfants terminer.

 

Vint enfin le moment de tous nous réunir pour Dogora. 

Concert du 28 mars

La musique fut mise en route et nous entamions donc « Koshni » suivi de « Mira » enchainée avec « Kiatché tchékania ». 

Concert du 28 mars

Nous poursuivions avec « Soutrinka » pour finir par « La vidjiamé », morceau qui enthousiasma le public et les enfants et que nous reprenions une deuxième fois pour en faire notre final.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 18:06

 

Nous étions donc tous à nouveau réunis en ce jeudi soir pour une deuxième répétition commune. Nous commencions par un échauffement classique dirigé par Magalie. Puis nous nous séparions par pupitre, les alti dans une salle près de l’entrée, les hommes dans une autre salle avec deux pianos et un divan, rien que ça, et les sopranes… sur scène.

 

Les sopranes commencèrent, sur les musiques enregistrées par l’orchestre, avec « Koshni », suivi de « Mira » dont Magalie, en charge des sopranes, chanta la partie des alti afin de les aider à démarrer au bon moment et, surtout, sur la bonne note, qui se trouve juste au-dessus de la dernière chantée par les alti avant l’entrée de toutes les voix.

Puis elles chantèrent « Donia ». Notez que sur ce morceau, pour la partie finale, les sopranes chanteront la même chose que les alti et non pas la leur. Et, comme il restait un peu de temps avant de tous se réunir, elles reprirent alors « Dogora ».

 

Pendant ce temps, dans les autres salles, les hommes et les alti, chacun de leur côté, reprenaient « Mira » et « Donia ». Mais, alors que les alti répétèrent aussi « Koshni », les hommes, qui n’interprètent à aucun moment ce morceau, travaillèrent, quant à eux, « Soutrinka ».

 

Puis, nous nous réunissions tous afin de reprendre ensemble cinq chants dogoriens sous la direction de Philippe Fraizy, le chef d’orchestre, et toujours sur les musiques enregistrées par l’orchestre. Et nous commencions par « Koshni » que Philippe nous proposa de doublé. Il a donc été convenu que lorsque nous arriverons à la fin, mesure 233 du livret, nous repartirons du début, mesure 189.

Nous nous attaquions ensuite à « Mira » que nous enchaînions avec « Kiatché tchékania », suivi de « Donia » et « Dogora ». Il va s’en dire que nous ne réussîmes pas à tous nous caler ensemble et sur la musique dès le premier essai. Il nous fallût d’abord nous habituer à la direction de Philippe avant de réussir à tous nous accorder. Après plusieurs tentatives, pour chaque chant, nous pûmes obtenir un résultat satisfaisant, de l’avis de Philippe lui-même qui trouva notre prestation plutôt bonne pour une première fois avec la musique et sous sa direction.

 

Pour les choristes, ce fût une expérience très intéressante car nous avons pu connaître la façon de faire de Philippe et commencer à nous y habituer car c’est lui qui nous dirigera tous lors du concert.

 

Ci-dessous, le plan de l’installation des chorales et de l’orchestre pour le concert :

 

S H A
ENFANTS
ORCHESTRE
  Chef  

 

 

 

 

Prochaine répétition commune le 1er avril à Corbeilles

Partager cet article
Repost0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 22:58

 

Le concert prévu à cette date ayant lieu à 18h, nous nous retrouverons donc à 17h30 à l’église de Corbeilles. A noter que les enfants répéteront le matin à 10h30. Les personnes s’occupant de la sono se présenteront à l’église à 10h. Celles qui souhaitent et peuvent répéter avec les enfants devront venir à 11h.

Merci à tous.

 

 

Voici le programme :

 

 

 

I/ Chœur de l’Orangerie :

 

  • La lune est morte
  • Plus près des étoiles
  • En sortant de l’école
  • Tumba

 

 

II/ Partie des CE2, CM1 et CM2

 

 

III/ En commun :

 

  • Soukia
  • Koshni
  • Mira
  • Kiatché tchékania
  • Soutrinka
  • Donia
  • La vidjiamé
  • Le soldat rose

 

 

 

A vendredi.

Partager cet article
Repost0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 22:12

 

Nous nous retrouvions donc, enfin, après deux semaines de pause avec un nouveau chant, « Le soldat rose » de Louis Chédid. Ce morceau fera partie des chants que nous aurons en commun avec les enfants de l’école de Corbeilles lors du concert du 28 mars dont voici le programme :

  • La lune est morte
  • Le Sud
  • Plus près des étoiles
  • En sortant de l’école
  • Tumba

 

En commun avec les enfants :

  • Le soldat rose
  • Soutrinka
  • La vidjiamé
  • Donia

 

Puis nous entamions « Koshni » que nous n’avions pas chanté depuis un bon moment et que nous voulions revoir en préparation de la prochaine répétition commune.

 

Nous ne travaillions que « Le soldat rose » et « Koshni » lors de cette séance car Magalie avait plusieurs informations à nous communiquer concernant le concert de Dogora.

 

D’abord, l’ordre des chants :

  • Dogora, que l’orchestre commencera en jouant deux mesures à vide.
  • Soukia
  • Koshni
  • Mira, qui sera doublé. Donc, une fois que nous l’aurons chanté en entier, l’orchestre reprendra depuis le début, et nous aussi, bien sûr.
  • Kiatché tchékania, chanté une première fois par les enfants seulement, puis une deuxième fois par les enfants et les sopranes et alti suivie d’une pose orchestre et, enfin, une troisième et dernière fois avec les enfants, les sopranes et les alti.
  • Soutrinka
  • La vidjiamé, dont le final, trop haut pour la majorité des sopranes, a été changé de la façon suivante : les sopranes chanteront la partie des alti tandis que celles-ci feront la partie des sopranes à l’octave en-dessous.
  • Mi poshka
  • Donia

 

Magalie nous a aussi conseillés d’assister, et de participer évidemment, à l’une ou plus des répétitions de l’orchestre qui ont lieu à l’école de musique de Puiseaux, à côté de l’église. Voici les dates possible : les vendredis 11 avril, 18 avril, 9 mai et 16 mai de 20h30 à 22h.

 

La répétition générale aura lieu le 23 mai à 19h30, il faudra donc arriver à Puiseaux à 19h15. Les enfants répéteront avec nous jusqu’à 20h30, après quoi nous continuerons jusqu’à une heure indéfini.

 

Pour le concert, les adultes auront une tenue entièrement noire, sans les écharpes, tandis que les enfants porteront des maillots de couleurs.

Le concert se déroulant lors de la journée de l’enfance et de la famille, il sera donc intégré dans le programme de celle-ci.

 

La répétition de mardi 18 mars étant annulée, la prochaine sera donc celle de jeudi 20 mars, avec les autres chorales, au Grand Ecrin à Malesherbes.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 22:19

 

Cette séance se passant à la suite de notre répétition commune avec les autres chorales, nous avons entamé celle-ci en partageant nos impressions, très positives, sur ce travail commun. Les sensations que nous avons eues en chantant tous ensemble étaient évidemment plus fortes grâce à la puissance du nombre et il nous tarde d’être au jour du concert.

 

Puis, nous nous sommes mis au travail car, ne l’oublions pas, nous avons un concert le 28 mars. Nous avons donc repris les chants prévus pour cette représentation.

 

D’abord, « En sortant de l’école » sur lequel nous avons dû nous concentrer sur la justesse qui ne nous avait apparemment pas suivis sur le grand chemin de fer.

 

Nous poursuivions avec « La lune est morte » que nous connaissons très bien mais que, ce soir-là, les alti et les hommes eurent la fâcheuse tendance à accélérer de façon impromptu.

 

Puis nous attaquions « Le sud », que nous connaissons parfaitement, et que nous enchaînions avec « Plus près des étoiles » dont, si dans l’ensemble nous le connaissons plutôt bien, nous avons dû revoir le rythme des voix d’accompagnement qui est, semble-t-il, notre point faible sur ce chant. Alors, accrochons-nous, concentrons-nous et nous y arriverons.

 

Nous reprenions ensuite « Tumba » que nous n’avions pas chanté depuis quelques temps, ce qui explique sans doute pourquoi nous avions oublié le final que nous dûmes retravailler.

 

Nous finissions avec « Je veux du soleil », morceau sur lequel nous avancions doucement mais sûrement jusqu’au moment où Magalie fît remarquer aux hommes qu’ils ne chantaient pas leur partie mais la même chose que les sopranes, ce à quoi l’un d’eux s’écria : « Oh non, ça c’est pas possible ! » (Non, inutile d’insister, je ne vous dirais pas qu’il s’agissait de Jean-Paul).

 

Bref, chacun se reconcentra sur sa partie pour finir cette séance sur une bonne note avant de nous séparer pour les 2 semaines de ces vacances de février.

 

Nous nous retrouverons donc mardi 11 mars pour reprendre où nous nous étions arrêtés.

Partager cet article
Repost0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 00:24

 

Nous étions donc tous réunis, en ce vendredi 7 février, à la mairie-école d’Aulnay-la-Rivière pour notre première répétition commune et, après les salutations d’usage et quelques papotages divers, nous nous sommes séparés par pupitre, les sopranes dans la salle où nous nous retrouverions tous plus tard pour chanter ensemble, les alti dans une autre salle et les hommes à la cuisine, et nous entamions le travail.

 

Après nous être installés et après un petit échauffement vocal, nous avons commencé avec « Dogora ». Il nous a bien sûr fallu un peu de temps pour nous mettre d’accord, sur le rythme notamment, avec les autres choristes.

Nous avons ensuite travaillé « Kiatché tchékania » qui c’est mieux passé, probablement que « Dogora » nous avait permis de commencer à nous accorder.

 

Puis les autres pupitres ont rejoint les sopranes pour chanter tous ensemble sous la direction de Magalie. Nous avons donc repris « Dogora » et « Kiatché Tchékania » que les trois chœurs avaient tous appris. Puis « Mira » et « Soutrinka » avec les choristes qui les avaient travaillés et, enfin, « La vidjiamé » tous ensemble.

 

Grâce à cette répétition nous avons pu apprécier la puissance et le rendu des chants entonnés par les trois chorales ensemble et nous faire une idée plus précise de ce que cela donnera quand nous serons tous au point.

 

Nous voici, j’espère, tous parfaitement motivé ou remotivé pour notre concert du 24 mai. En attendant, nous aurons une nouvelle répétition commune, à Malesherbes cette fois, le 20 mars prochain.

Partager cet article
Repost0
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 01:11

 

Ce soir, nous nous sommes préparés pour la répétition commune de ce vendredi en reprenant des chants dogoriens.

D’abord, « Dogora », et là, ce fût difficile pour les sopranes d’aller dans les aigües. Magalie dût nous rappeler la technique  de base pour chanter, tête baissée et mâchoire détendue, afin de pouvoir atteindre les notes hautes avec justesse. Dure soirée.

 

Nous avons ensuite chanté « Kiatché tchékania », qui, contenant peu de texte, ne nous a pas demandé beaucoup de temps pour le revoir.

Nous avions alors travaillé les deux chants que les trois chorales ont en commun dans l’avancée de leurs répétitions respectives.

 

Pour achever cette séance, nous avons aussi repris « Soutrinka », et c’était bien nécessaire car nous n’étions pas vraiment au point en ce qui concerne l’interprétation.

Nous avons achevé avec « Mira », petit moment de gloire des alti, que nous commençons à bien connaitre.

 

Rendez-vous donc ce vendredi pour la répétition commune à Aulnay-la-Rivière.

Je vous rappelle que nous nous retrouverons devant notre salle de répétition habituelle à 17h20 pour le covoiturage.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Choeur de l'Orangerie
  • : Chorale créée en septembre 2009 recherchant choristes, principalement hommes et sopranes, pratiquant sur musique variée..
  • Contact

Recherche

Liens